Un prix littéraire français

Il existe en France plus de 2000 prix littéraires qui sont annuels ou biennaux. Devant cette pléthore, nous avons choisi de vous présenter les plus connus.

Le Prix Goncourt

Ce prix littéraire est le plus ancien et le plus prestigieux. Il fut créé en 1896 par Edmond de Goncourt pour couronner un auteur d’expression française ayant écrit au cours de l’année un ouvrage d’imagination. Le premier Prix Goncourt fut proclamé en décembre 1903. Un écrivain primé reçoit symboliquement un chèque de 10 €.

 

Grands Prix de Littérature de l’Académie Française

Les candidatures pour ces prix sont uniquement présentées par des Académiciens. Parmi les nombreux prix littéraires de l’Académie Française, nous citerons principalement les Grands Prix suivants :

 

  • Le Grand Prix de Littérature, fondé en 1911, récompense l’ensemble de l’œuvre d’un auteur. Depuis 1980, il est devenu biennal et alterne avec le Grand Prix de Littérature Paul Morand créé en 1977 qui est décerné à l’auteur d’un ou de plusieurs ouvrages.

 

  • Le Grand Prix du Roman date de 1914. C’est un prix qui est décerné chaque année et qui présente la particularité d’ouvrir la rentrée littéraire à l’automne. Son jury récompense le meilleur roman de l’année.

 

 

Le Prix Femina

Instauré en 1904, le Prix Femina fut considéré dès sa création comme un prix aux ambitions féministes. Avec un jury entièrement composé par des femmes, il représente une véritable révolution puisque, à cette époque, celles-ci n’ont pas encore acquis le droit de vote citoyen qu’elles attendront pendant quarante ans. Les archives témoignent d’ailleurs que pendant près d’un demi-siècle, les femmes continueront à publier sous un pseudonyme masculin ou avec un prénom mixte ! Ce prix récompense une œuvre écrite en prose ou en vers.

 

Le Prix Renaudot

Ce prix, créé en 1925 par des critiques littéraires, doit son nom au médecin de Louis XIII, Théophraste Renaudot, ami de Richelieu, qui fonde en 1631 le premier journal français sous le nom de « La Gazette ». Il prime un écrit qui fait preuve d’une nouveauté remarquable dans le ton et le style. En savoir plus en cliquant ici.

 

Le Prix Médicis

Ce prix, fondé en 1958, est attribué chaque automne, le même jour que le Prix Femina, dans les salons de l’hôtel Crillon à Paris. Il consacre l’œuvre d’un nouvel écrivain en s’attachant aux mêmes critères que le Prix Renaudot (ton et style nouveaux).

 

Le Prix des Librairies

Ce prix, fondé en 1955 par des libraires de la Fédération Française des Syndicats de Libraires, opère une sélection parmi les auteurs qui n’ont pas obtenu un prix littéraire prestigieux. Son jury est à présent totalement dissocié d’une appartenance quelconque à un syndicat et comporte des libraires indépendants.

 

Le Prix Maison de la Presse

Créé en 1970 par le Syndicat National des Dépositaires de Presse sous le nom de Prix des Maisons de la Presse, il récompense un auteur de langue française dont l’œuvre (roman ou document) est très largement diffusée.

 

Le Prix Interallié

C’est en 1930 que ce prix voit le jour. Ce sont des journalistes et des critiques littéraires qui composent son jury. Il est décerné, au sein du restaurant Lasserre à Paris, à un roman écrit par un ou une journaliste.