Comment faire une fiche de lecture ?

Avant d’aborder quelles sont les étapes pour la rédaction d’une fiche technique, une définition s’impose. Pour faire court, il s’agit d’un résumé argumenté d’un livre que vous avez déjà lu en entier. Dans une fiche de lecture, on retrouve une partie présentation de l’auteur ainsi que son ouvrage, un résumé et une analyse critique. Pour bien rédiger sa fiche, il est important de suivre cette structure à la lettre.

Comment bien rédiger une fiche de lecture ?

Pour réussir une fiche de lecture, prenez en considération ces deux facteurs :

  • Une fiche de lecture n’est ni un résumé ni une thèse : bien qu’une fiche de lecture soit basée sur l’intrigue et les arguments présents dans un ouvrage, l’analyse ne doit pas être prise à la légère. 
  • Personnalisez votre fiche de lecture : la fiche doit être personnelle et non un simple copier-coller.

 

Par où commencer ?

La présentation de l’auteur

Dans la partie présentation de l’auteur, les points suivants sont à prendre en compte :

  • La nationalité de l’auteur
  • Sa date de naissance et (de décès)
  •  3 ou 4 évènements marquants de sa vie personnelle ou professionnelle
  • Sa profession
  • Ses thèmes de prédilections

Le contexte de l’ouvrage

  • S’agit-il d’un recueil de poèmes, d’un roman, d’une autobiographie ou d’une pièce de théâtre ?
  • L’ouvrage que vous êtes en train de lire est-il récent ou ancien ?

Le contexte socio-historique

  • Des événements historiques, politiques ou sociaux ont-ils marqué l’année où l’ouvrage a été écrit ?
  • Dans quelle année a été écrit l’ouvrage ?
  • Est-il inspiré d’un événement en particulier ?

S’il s’agit d’un roman historique, l’analyse devra être plus complète et bien détaillée.  

Comment marquer les points importants dans un livre ?

Comment résumer un ouvrage ?

L’analyse onomastique

L’analyse onomastique ou analyse des noms s’effectue en plusieurs étapes.

  • Analyse onomastique du titre : l’analyse du titre permet de savoir de quoi l’ouvrage parle. Prenons l’exemple de Madame Bovary. A première vue, le nom Bovary fait référence à « Bovin ». Ce roman parle d’une jeune femme nommée Emma qui rêve d’être une princesse du moyen-âge et qui attend patiemment son prince charmant. Le terme Bovary est considéré comme la vie réelle, contraire à l’imaginaire. 
  • Analyse onomastique des personnages : ne prenez que le ou les personnages principaux en compte. Le nom peut venir du latin et expliquerait les caractères de la personne en question.  

Le résumé de l’ouvrage

En pratique, il existe deux types de résumé : analytique et thématique.

Un résumé analytique reprend toutes les grandes parties de l’ouvrage. Si ces derniers sont absents, prenez en compte la structure narrative suivante :

  • Exposition : dans cette partie, vous devriez exposer la situation initiale. Cela fait, exposez les informations divulguées par l’auteur.  
  • Nœud : le nœud est défini comme étant un événement déclencheur bouleversant la situation principale.
  • Péripéties : actions ou aventures, tels sont les points à souligner dans cette partie.
  • Dénouement : il s’agit de la conclusion de l’histoire.

Chacune de ces parties doit présenter un titre bien explicite.

Les passages marquants

Ces passages serviront essentiellement à illustrer les propos dans une dissertation. Le mieux c’est de relever deux à trois évènements marquants de l’histoire.  

Analyser les personnages

Si l’ouvrage est un roman ou une pièce théâtrale, sachez que cette partie est obligatoire. Elle consiste à :

  •  Analyser le caractère de chaque personnage
  •  Son profil socio-économique (registre familier ou soutenu)
  •  L’évolution des personnages ainsi que leurs rapports

Analyser la narration

Définissez s’il s’agit d’une narration:

  •         Interne : basé sur le positon d’un personnage
  •         Externe : les pensées du personnage ne sont pas prises en compte

Comment repérer les points importants d'un livre ?

Les registres dominants

Un registre littéraire peut être :

  • Comique : cette technique est souvent utilisée dans les pièces théâtrales. Comme son nom l’indique si bien, le registre comique a pour but de faire rire, divertir. Dédramatiser les situations angoissantes fait aussi partie de sa fonction. Un ouvrage satirique consiste à se moquer des défauts d’un personnage. La parodie sert essentiellement à provoquer le rire. Le registre burlesque est basé sur un effet de contraste (un sujet vulgaire peut être traité de manière très sérieuse et vice versa)
  • Ironique : l’ironie est aussi basée sur la moquerie, sauf que ce dernier fera entendre le contraire de ce que la personne en question pense.
  • Lyrique : exprimant l’état d’âme, la nostalgie, le regret et les plaintes, ce registre est souvent utilisé dans la poésie romantique. Le but de l’ouvrage, c’est avant tout d’émouvoir le lecteur. Un registre dit élégiaque reflète la mélancolie. Les thèmes qui y sont abordés sont l’amour ou bien la mort.  
  • Pathétique : présent dans les romans et poésies, ce registre fera ressortir la tristesse. Dans le texte, on y retrouve souvent de la compassion.
  • Dramatique : lorsque l’on parle de registre dramatique, la première chose qui vient en tête est une pièce théâtrale. La suspense est l’outil qu’utilise l’auteur.
  • Didactique : comme son nom l’indique si bien, le texte vise à enseigner.
  • Fantastique : l’irrationnel et le surnaturel, tels sont les caractéristiques d’un registre fantastique. En l’employant, l’auteur veut inquiéter, apeurer les lecteurs.
  • Merveilleux : un registre est dit merveilleux lorsqu’il combine le surnaturel et la réalité. Comme exemple, on peut citer les contes de fées. Ce registre vise à introduire le lecteur dans un monde imaginaire et dépaysant.
  • Tragique : émouvant, un registre tragique présente des situations sans issues. Il inspire la pitié et l’effroi.    
  • Epique : le but de ce registre est de provoquer l’admiration et l’enthousiasme auprès du lecteur. 

 

Registre Caractéristiques
Comique
  • Jeux de mots
  • Répétitions
  • Ironie
  • Humour
  • Quiproquos
  •  Exagérations
  • Jeux de sons
Ironique
  • Anti Phrases
  •  Exagérations
Lyrique
  • Vocabulaire affectif
  • Usage de la première personne (pronom personnel)
  • Métaphores
Pathétique
  • La souffrance, le désespoir, la mort
  • Hyperboles et métaphores
  • Phrases interrogatives et exclamatives
Dramatique
  • Verbes d’action
  • Exprime l’émotion forte
  • Phrases exclamatives et interrogatives
Didactique
  • La précision
  •  Exemples et citations
  •  Une bonne structuration
Fantastique
  • Mode conditionnel
  • Phrases interrogatives et exclamatives
  • Le mystère, la frayeur et l’épouvante
  • Verbe de perception
Merveilleux
  • Une narration simple
  • Personnages : dieux, princes, rois, démons, fées
  • Dialogues
Tragique
  • Langage soutenu
  • Antithèses
  • Le destin, la mort, la souffrance 
Epique
  • Emploi du pluriel
  •  Verbes de mouvement
  •  De longues phrases
  • ·Métaphores et comparaisons

 

Une bonne fiche de lecture est définie comme un compte rendu d’un ouvrage. Pratique, elle facilitera la préparation des examens et concours. Si vous souhaitez deux ou plusieurs ouvrages, faites une fiche de lecture. Les thèmes principaux y seront traités.