Qu’est-ce que le mind mapping ? Comment l’appliquer à la lecture ?

Que ce soit pour la réalisation d’un projet, pour une réunion d’affaires, ou encore pour une meilleure lecture, le Mind Mapping est une méthode qui s’est imposée dans le monde de l’organisation et de l’apprentissage. Utilisé pour représenter des concepts et des idées sous forme graphique, il apporte de nombreux avantages et représente un véritable gain de temps pour petits et grands.

Dans cet article, nous vous invitons dans un premier temps à découvrir ce qu’est le Mind Mapping. Nous aborderons ensuite ses avantages, et comment s’y prendre pour une utilisation efficace dans la lecture.

Qu’est-ce que le Mind Mapping ?

Souvent associé à Tony Buzan qui a largement développé le concept dans l’« Encyclopédie du cerveau et de son utilisation » (1971), le Mind Mapping fait partie de l’une des méthodes les plus répandues pour une représentation graphique (carte mentale) plus claire des idées et des informations.

À la différence des prises de notes traditionnelles, l’information réalisée sur une carte mentale est représentée et structurée selon la manière dont votre cerveau fonctionne.

La mise en forme de la carte heuristique a pour vocation de stimuler les fonctions cognitives du cerveau, et de faciliter la mémorisation et l’organisation des idées sous la forme d’informations graphiques. Ceci dans le but de vous pousser à être plus productif, et de manière rapide.

Le Mind Mapping est basé sur une idée générale qui peut être représentée par un mot, une photo ou une image. Plusieurs ramifications se rattachent à cette idée générale pour une analyse facile et rapide. Un fonctionnement qui présente des similarités avec le « brain-storming »  où  chacun donne son avis sur un thème étudié pour en faire sortir les meilleures idées. L’ensemble des petites idées moins structurées permettent de traiter les problématiques sous différents angles, et de propulser les meilleures solutions.

 

Pourquoi faire du mind mapping ?

Avec le Mind Mapping, vous  pouvez facilement avoir le résumé des idées clés d’un projet ou d’un livre. Dites adieu aux longues listes de tâches, et faites place aux représentations graphiques plus agréables à voir, et facilement compréhensibles.

La pratique du Mind Mapping est basée essentiellement sur les mots clés, et les mots de connexions. Ce qui vous permet une prise de note intelligente et rapide.

La méthode fait appel au cerveau pour :

  • La structuration, l’esprit d’analyse et une meilleure organisation des informations d’une part ;
  • Booster la créativité, aider dans l’organisation des idées, et propulser le sens artistique

Autant de raisons qui rendent l’outil important dans plusieurs secteurs, notamment :

  • La pédagogie où l’apprenant peut faire appel au Mind Mapping pour synthétiser le contenu d’un cours. Une méthode idéale pour ceux qui ont une excellente mémoire visuelle.
  • À titre personnel lors de la lecture d’un ouvrage, ou encore de la réécriture d’une notice d’informations
  • En entreprise pour une utilisation dans divers spécialités que ce soit au niveau de l’employé ou de l’employeur.

 

L’application du Mind Mapping à la lecture

La carte mentale est un outil qui facilite grandement la compréhension en lecture. Elle permet de cerner les personnages, d’approfondir les thèmes littéraires, et d’avoir un esprit d’analyse, etc. durant la lecture. Voici 4 aspects importants qui font du Mind Mapping un outil clé dans la compréhension des idées et concepts d’un ouvrage.

1.      Informations générales et grandes parties

Cette partie est dédiée à la collecte d’informations sur l’auteur et son histoire pour comprendre le lien entre son vécu et l’ouvrage. Ces liens peuvent être représentés par des flèches. En fonction du livre, effectuer un aperçu des grandes parties peut vous aider à une organisation individuelle de chaque chapitre en fonction de votre propre visualisation.

2.  La compréhension des personnages

Pour comprendre ce que le texte veut dire, et les idées, vous devez comprendre les différents personnages, leurs caractères, leurs particularités, ce qui les tient à cœur, et comment ils interagissent les uns avec les autres.

La carte mentale permet de saisir les relations entre les personnages que ce soit au niveau littéraire, ou en surface. 

3.  Les nouveaux vocabulaires

Il est courant que certains mots vous soient inconnus lors de la lecture d’un livre. Pour éviter de les ignorer, ajoutez-les à votre carte mentale. Vous pouvez également mettre en place une branche spécialement dédiée au vocabulaire dans les différents thèmes, dans le cadre du sujet, ou encore dans les différents chapitres.

4.  L’organisation des thèmes, symboles, et motifs

Pour une analyse littéraire plus approfondie, n’hésitez pas à créer une branche spécifique pour les thèmes, les symboles, ou encore les motifs.  Vous pouvez rajouter la définition de chacun à titre de rappel si besoin.

Comment appliquer le mindmap sur la lecture ?

Astuces pour résumer un livre avec la méthode Mindmap

L’importance d’une première lecture

Il est important d’avoir lu au préalable le livre au moins une fois pour un meilleur résumé. Ceci vous permet de comprendre sa structure, son style, de vous familiariser avec les concepts, etc. La lecture peut être nue, ou avec un stylo pour juste prendre note des idées essentielles. Vous pouvez également déjà commencer à dresser une première Mindmap des informations essentielles.

La structure

Reprenez la même structure du livre : les chapitres, sous-chapitres, paragraphes en utilisant les mêmes appellations d’origine.

Le triage

Lorsque vous obtenez le squelette du livre après la lecture et la reprise de sa structure originelle en mindmap, vous obtenez une carte assez lourde, un brouillon qu’il faut nettoyer.

Commencer par travailler le texte : enlevez les mots inutiles, appliquez la règle « un mot ou une idée en une ligne ». N’hésitez pas à scinder une phrase en plusieurs branches pour mieux la comprendre.

Certains auteurs peuvent aimer jongler avec des titres et phrases longs, utilisez vos propres mots si besoin pour un meilleur ancrage dans le cerveau. Faites en sorte que la carte soit riche sans être trop chargée pour une lecture agréable.  Elle doit contenir le sujet principal, généralement au centre, et les ramifications des autres idées importantes.

La correction et la relecture

Il est toujours conseillé de relire votre carte et de vérifier si elle est bien cohérente, facile à comprendre, et équilibrée. N’hésitez pas à faire une comparaison avec l’ouvrage pour vérifier s’il n’y a pas d’informations importantes qui manquent, ou si certaines idées ne semblent pas pertinentes pour la compréhension du texte.

Habillage du Mindmap

Pour mettre en avant certaines idées ou des parties, vous pouvez rajouter des couleurs et/ou des icônes.  Il est également possible d’ajouter des notes et des hyperliens pour un travail sur ordinateur.

 En outre, le mind mapping est un outil qui permet de faire une extraction efficace de l’information. Vous pouvez l’utiliser comme méthode pour cartographier votre analyse sur un sujet donné, ou pour schématiser la compréhension d’un concept particulier. 

En termes de lecture, il permet de cerner les personnages et de saisir le texte de manière claire. C’est également un outil efficace pour résumer un texte, et de  comprendre directement les idées générales pour l’élaboration rapide d’une synthèse.