Le jardin de DB

Vous êtes ici : Accueil du site > > Petits riens sur tout > Vous voilà prévenus

Menu de navigation

Masquer la bannière
Afficher la bannière
 
 

Aux utilisateurs d'Internet Explorer 6,
Votre navigateur ne vous permet pas de bénéficier pleinement des fonctionnalités proposées par ce site. Si vous en avez la possibilité, je vous invite à télécharger gratuitement la dernière version d'Internet Explorer, ou mieux, Mozilla Firefox.

8 commentaires

Publié le jeudi 22 décembre 2005 dans la rubrique :

Petits riens sur tout

Vous voilà prévenus

Chaque année c’est de pire en pire... Mais là je sature. J’en peux plus, asseeeeeeez !

L’obligation dans laquelle nous nous trouvons de faire la fête, de bouffer comme des porcs, de boire comme des trous, de craquer le fric qu’on n’a pas, de tomber dans les bras de la famille, de regarder les films de Fernandel pour la 504e fois, de penser aux pauvres qu’ont pas not’chance, d’écouter de la musique de chiottes dans les grandes surfaces où il est impossible depuis trois semaines d’acheter un vulgaire bifteck à l’unité, de sourire niaisement... Tout ça me gave, ça me donnerait presque envie d’aller brûler deux trois bagnoles rien que pour foutre le bordel pile au moment où on DOIT être heureux et en paix avec... avec qui, avec quoi d’abord ?

Bon, si jamais y’a un gars des RG qui s’ennuie au point de venir par ici , je rectifie (ben ouais, j’ai eu la Maison blanche, l’Élysée, la Nasa parmi mes visiteurs, alors...). Donc il est bien clair pour tout le monde que c’est pas beau de brûler des bagnoles.

Mais c’est pas plus joli de me sommer de nager dans le bonheur sur commande ; quand on me demande avec une espèce de gourmandise débile dans le regard « Alors kestuvafaire pour les fêtes », je réponds du tac au tac « Tu m’emmerdes », et du coup je passe pour quelqu’un de pas normal. Donc pour les fêtes je ferai comme d’hab, s’il fait beau je fais un tour à moto (avec le verglas et le brouillard qu’on a en ce moment c’est mal parti), sinon je m’amuse avec mon piano, ma clarinette ou mon ordinateur. Mais une chose est sûre : JE NE VEUX PAS FAIRE LA FÊTE.

D’abord il m’a fallu des années pour arriver à me fâcher avec la famille afin d’éviter la corvée du repas éponyme. C’est pas cette année que je vais saper ce long travail. Et puis bon sang c’est quoi ce délire de bâfrer 60 millions tous ensemble ? De mettre des pères Noêl qui grimpent le long des façades et des guirlandes le long des gouttières alors que, on est bien d’accord, pour faire plus moche il faut vraiment se creuser ? Où est écrite la loi qui impose de se goinfrer de bûche et de foie gras, de faire et recevoir des cadeaux, de souhaiter plein de bonnes choses à des tas de gens dont, la plupart du temps, on n’a strictement rien à faire ?

Je n’ai rien contre les festivités, les bonnes bouffes, les lumières qui clignotent. Mais je ne supporte plus ce matraquage, cette sauce infâme dans laquelle on nous fait patauger dès mi-novembre, ces pubs humiliantes pour les friteuses, les fers à repasser et les parfums, ces sauteries dans les entreprises où le sapin clignote à côté de la photocopieuse, ces « idées cadeaux originales pour être sûr de faire plaisir » dont on nous abreuve du matin au soir dans les journaux, à la télé, à la radio... Quelle mascarade, quel cirque, quel business !

Donc voilà, à l’heure où la France entière ripaillera à s’en péter la panse, j’ouvrirrai mon paquet de chips et je regarderai une cassette. Et si jamais vous me souhaitez quoi que ce soit, vous voilà prévenus, je fous le feu à la cabane !

DB_ki_craque...

PS : à tout hasard, j’aime pas les anniversaires, et quand je serai présidente je ferai une loi pour interdire le mariage.

Recommander : 
 

Vos réactions

 
Vous voilà prévenus
23 décembre 2005 22:20, par Pomme

Et les fêtes de non-anniversaires, ça te dit ?

Pomme_qu’aime_pas_non_plus_le_délire_décembresque

Vous voilà prévenus
23 décembre 2005 22:21, par Vieux motard

T’inquiètes, on est plus nombreux que tu ne le penses, DB, j’ai pas mal de collègues comme ça Mais bon, je vais te dire un truc : une partie de ma famille est témoin de Jéhovah (et oui, on choisit ses amis, etc...) et je met un point d’honneur à rappeler à cette petite partie là que c’est Noël, rien que pour les emmerder

J’aime bien marquer ma différence aussi de ce côté là et tout est bon pour ça

Vous voilà prévenus
23 décembre 2005 22:22, par kti

Je partage un certain nombre de points de vue avec toi, DB, surtout sur le côté commercial de la chose, et ça m’éneeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeerve grave ! C’est du business, et rien d’autre

Malgré celà, je passe les fêtes en famille, tout simplement parce que j’aime les miens. Bien sur, on bouffe un peu plus et un peu mieux qu’au quotidien, mais sans exagération, et si on se fait des cadeaux, ce sont des cadeaux sortis du cœur, qui du reste sont plus souvent offerts « pour rien » , sans raison ni occasion, mais simplement pour faire plaissir à quelqu’un qu’on aime. En tout cas, ON NE SE BOURRE PAS LE PIF, ça a toujours fait tache et c’est pas le genre de la maison. On ne va pas non plus à la messe de minuit, y’a pas plus athée et bouffe curé que nous...

Mais quand on a été privé de ses enfants et de sa famille 3 ans de suite, eh bien, on passe sur pas mal de choses pour le simple bonheur d’être avec eux... Mes enfants sont grands, certes, mais pour moi ce sont toujours « mes bébés » dans mon cœur.

vieux motard a écrit :

je met un point d’honneur à rappeler à cette petite partie là que c’est Noël, rien que pour les emmerder

Emmerde les aussi de ma part, car c’est juste le genre de parasite que je ne supporte pas

Vous voilà prévenus
23 décembre 2005 22:22, par Umanimo

DBardel a écrit :

de mettre des pères Noêl qui grimpent le long des façades

Alors là chez moi yen a plein les balcons et ... vous savez à quoi ça me fait penser moi ? A un rite sado-maso. Vous savez les gens qui aiment bien s’attacher, se pendre à des potences, etc ... Dès la première fois que j’en ais vu un (la mode est venue il y a deux/trois ans ici), j’ai tout de suite pensé à ça.

Moi, je ne suis pas faché avec ma famille, si bien que j’ai droit au diner le 25 à midi. J’espère que ma mère ne nous aura pas fait un chapon. Je déteste ça et chaque année elle nous le ressort. Et chaque année nous lui disons que nous n’aimons pas.

Vous voilà prévenus
23 décembre 2005 22:23, par kti

Des pères noël pendouilleurs, il y en a partout Uma, c’est nouveau, ça ne se faisait pas il y a seulement 4 ou 5 ans !!! et c’est moche....déjà quand ils sont secs et neufs, c’est pas beau, alors quand en plus ils ont pris la pluie et sont tout « degueunillés », alors là, ça emporte le ponpon !!!

mais ici (région Poitou/Charentes), ça reste encore à peu près discret, en tout cas il n’y en a pas à TOUTES les maisons, comme dans le Nord, ou chacun met un point d’honneur à faire encore plus laid que son voisin...et quand Noël est passé, eh bien qu’à celà ne tienne...les nains de jardin prennent le relai , et là...ça vous gave toute l’année !!!

Ici au moins, on en voit pas, ou du moins rarement...ils ont surement été kidnappés par le gang-anti-nains-de-jardin

Vous voilà prévenus
23 décembre 2005 22:23, par Umanimo

kti a écrit :

le gang-anti-nains-de-jardin

Le FLNJ ? Front de Libération des Nains de Jardins. J’avais vu une fois un reportage sur les gendarmes qui en avaient retrouvé et les propriétaires qui venaient les reconnaitre dans un grand hangar.

C’était surréaliste ;-)

Vous voilà prévenus
23 décembre 2005 22:24, par Vieux motard

Finalement, dans nos différences on a tous beaucoup de points commun, comme quoi, qui se ressemble...

Vous voilà prévenus
24 décembre 2005 22:24, par kti

Umanimo a écrit :

Le FLNJ ? Front de Libération des Nains de Jardins.

Ceux là, j’les adore !!! plus délirant et plus con, tu meurs...

 

À vous d'écrire

 

Au hasard

Des articles...
Une photo...

Cliquez sur cette image pour accéder à l'article dans lequel elle est publiée.

Image extraite de l'article "Qu'est-ce que ça cache ? 2 - Portes"