Le jardin de DB

Vous êtes ici : Accueil du site > > Musique > Un parfum de succès

Menu de navigation

Masquer la bannière
Afficher la bannière
 
 

Aux utilisateurs d'Internet Explorer 6,
Votre navigateur ne vous permet pas de bénéficier pleinement des fonctionnalités proposées par ce site. Si vous en avez la possibilité, je vous invite à télécharger gratuitement la dernière version d'Internet Explorer, ou mieux, Mozilla Firefox.

Publié le jeudi 16 avril 1998 dans la rubrique :

Musique

Bergamote

Un parfum de succès

Quand la chanson est belle

Bergamote fait partie de ces artistes pleins de talent mais qui restent dans l’ombre. Pourtant, rien ne lui manque. À moins qu’elle ait choisi, délibérément, de poursuivre une carrière discrète, certes, mais en conservant toute sa liberté d’artiste. Je l’ignore. Je sais simplement qu’il s’agit là d’une très belle rencontre. J’ai retrouvé une trace de Bergamote, dans la programmation du festival de chanson française de lasalle Jeanne-d’Arc, à Saint-Étienne, en 2004. Preuve qu’elle sait se faire aimer des vrais programmateurs.

Elle a choisi de s’appeler, pour son public, "Bergamote". Elle chante des chansons dont elle compose les textes et les musiques. Un pianiste l’accompagne.

Après son passage au théâtre de Poche, samedi soir, les spectateurs sont repartis grisés. De cette jeune artiste émanent des effluves qui annoncent la promesse d’un talent naissant.

Chacune de ses chansons est emplie de poésie ; les mots et la musique sont intmement liés, on ne saurait imaginer les mêmes paroles plaquées sur d’autres mélodies. Bergamote fait partie de ces rares auteurs-compositeurs qui savent faire chanter la langue.

Tendre et moqueuse pour La P’tite dame (créée avec d’autres artistes lors d’un stage), cynique dynamique pour CV Parcours ou Les Quatre cures, elle sait aussi plonger au plus frofond d’un univers imaginaire pour en extraire l’essence d’irréels Paysages.

Sur des rythmes empruntés à tous les genres musicaux, de la valse au ragtime, elle brode d’une voix superbe des vers qui ne cèdent jamais à la facilité, émaillés de trouvailles que les auditeurs, saisis, captifs, ont savourées jusqu’à la dernière note.

Cette Lyonnaise, en résidence au centre culturel Théo-Argence de Saint-Priest, n’en est certes pas à son coup d’essai. Elle avait déjà participé au festival de la chanson française, intitulé "Y’a de l’air dans la chanson", l’an dernier. À Bourg-en-Bresse, elle avait chanté en première partie du spectacle d’Allain Leprest : un parrainage prestigieux.

Après avoir appartenu à plusieurs groupes de musique, elle s’est lancée, seule avec ses chansons, il a environ deux ans. Avec son pianiste, Jacques Grasset-Gothon, qui arrange ses chansons, elle enregistre actuellement un compact-disc, qui sortira dans quelques semaines.

Les amateurs de très belle chanson française pourront la redécouvrir dans un nouveau spectacle, Cyberlégende, qu’elle interprétera à Saint-Priest, près de Lyon, le 28 mai, avec trois musiciens, sur une mise en scène d’André Fornier.

Bergamote : un concentré de talent, à savourer d’urgence.

Voir en ligne
Bergamote sur MySpace
Post-scriptum

Lire aussi :

Recommander : 
 

À vous d'écrire

 

Dans la même rubrique

Au hasard

Des articles...
Une photo...

Cliquez sur cette image pour accéder à l'article dans lequel elle est publiée.

Image extraite de l'article "Saint-Étienne fait la fête à Jules"