Le jardin de DB

Vous êtes ici : Accueil du site > Photos > Architecture > Balade à Verdun-sur-Garonne

Menu de navigation

Masquer la bannière
Afficher la bannière
 
 

Aux utilisateurs d'Internet Explorer 6,
Votre navigateur ne vous permet pas de bénéficier pleinement des fonctionnalités proposées par ce site. Si vous en avez la possibilité, je vous invite à télécharger gratuitement la dernière version d'Internet Explorer, ou mieux, Mozilla Firefox.

5 commentaires

Publié le samedi 23 février 2008 dans la rubrique :

Architecture

Balade à Verdun-sur-Garonne

Profitant du soleil radieux et des températures presque estivales, je suis allée faire un tour dans le village voisin, Verdun-sur-Garonne. Un bourg fortifié dont l’histoire se perd dans la nuit des temps, et dont le nom serait d’origine celte, dérivé de « verodunum » et signifiant « forteresse ».

Le village est joli et cache bien des secrets. Dans sa partie basse, on n’imagine pas que, quelques rues plus haut, se dissimule l’ancien « castrum » au charme duquel je n’ai pas résisté.

Venez avec moi visiter Verdun sous le soleil de février !

Sous le soleil

De si douces journées au cœur de l’hiver, c’est inespéré. Certains s’alarment du réchauffement climatique et annoncent que « c’est pas normal », d’autres en profitent avant que le froid ne revienne, pour soigner leur jardin...

C’est qu’à Verdun, on sait vivre... ... même si l’on doit respecter certaines règles

Et au détour d’une rue, on peut toujours avoir l’aimable surprise d’une rencontre amicale.

Au castrum

La vieille ville présente des aspects bien divers. Parfois, ses ruelles sont si étroites que ce ne sont plus que des passages auxquels le soleil, même en hiver, donne des allures de village tunisien. Mais nous sommes bien dans le Sud-Ouest, pays de la brique rouge.

Coincée sur une place dont elle occupe pratiquement toute la surface, la halle médiévale côtoie des maisons à colombages. Elle est bâtie sur un terrain en pente, et les piliers de bois, de hauteurs différentes, sont posés sur des socles de pierre pour rattraper le niveau. L’ensemble est assez hétéroclite, mais cela fait des siècles que tout cela tient debout !

À l’angle de la place, l’église Saint-Michel, érigée entre le XVIe et le XVIIIe siècles, à l’architecture surprenante. Cette église inscrite à l’inventaire des Monuments historiques abrite un très bel orgue, et son agencement intérieur est magnifique. Le plafond, notamment, avec les voûtes appuyées « en palmier » sur les piliers, est de toute beauté. Il y a bien d’autres beautés dans cette église, que je vous montrerai à l’occasion d’une autre visite.

Les remparts

En partant de la place de la halle vers le sud, on chemine dans une petite rue calme, où parfois les très vieilles façades attirent le regard. Une rue de village comme il y en a partout, bordée de petites maisons assez basses et sagement alignées...

... comment se douter que ces modestes maisons surplombent la plaine de la Garonne, à une hauteur vertigineuse ? Les maisons sont bâties sur les anciens remparts de la ville fortifiée, aux pieds desquels coulait jadis la Garonne. Le fleuve s’est éloigné de quelques centaines de mètres, laissant place à une bande de terre où demeurent les derniers vestiges de la « Grande Allée », qui au XVIIe siècle longeait les remparts sur près de deux kilomètres. Le tronçon actuel, site classé, bordé de platanes plantés en 1815, ne mesure plus que 117 mètres, mais les arbres majestueux qui la bordent, même déshabillés de leur feuillage par l’hiver, offrent un spectacle incomparable.

La tour de l’horloge

Cette visite serait imcomplète si je ne vous présentais pas la tour de l’horloge, que l’on franchit pour entrer dans la « vieille ville ». Cette tour est la dernière des quatre portes qui gardaient autrefois la cité. Et son histoire est bien sombre, marquée par l’épisode tragique des « pastoureaux ». Voici comment les Grandes Chroniques de Saint-Denis (XIVe siècle) relatent cet horrible événement :

"En 1320, commença une émeute sans nulle discrétion.
Deux fourbes, l’un, prêtre chassé de son église à cause de ses infamies, l’autre, moine apostat de l’ordre de Saint-Benoît, publièrent qu’il était révélé que les pastoureaux devaient conquérir la terre sainte ; en sorte qu’ils s’assemblèrent un très grand nombre, et accouroient les pastoureaux des champs, et laissoient leurs bêtes, et, sans prendre congé ni de père ni de mère, se réunissoient aux autres...
Et ils vinrent de cette manière jusqu’en la terre de Languedoc.
Et tous les juifs qu’ils trouvoient, ils les massacroient sans merci. Les baillis eux-mêmes ne pouvoient s’y opposer ; car les chrétiens refusoient de combattre les chrétiens pour les juifs.
Il advint donc qu’ils s’enfuirent dans la Tour de Verdun au nombre de cinq cents, hommes, femmes ou enfants, et les pastoureaux les assaillirent, et eux se défendoient vaillamment avec pierres et flèches ; et, lorsqu’ils n’eurent plus ni bois ni pierres, ils jetèrent leurs enfants.
Alors les pastoureaux mirent le feu à la tour, et les juifs, voyant qu’ils ne pouvoient échapper, s’entre-tuèrent eux-mêmes.
Les pastoureaux allèrent ensuite vers Carcassonne pour en faire autant.
Mais ceux qui gardoient le pays assemblèrent grande ost et marchèrent contre eux, et ils se dispersèrent çà et là.
La plupart furent pris et pendus par les chemins, ici dix, là vingt, ailleurs trente, et ainsi finit cette folle assemblée."

Recommander : 
 

Vos réactions

 
Balade à Verdun-sur-Garonne
2 mars 2008 00:04, par DB du Jardin

Aheum...

Elle vous plaît pas, ma balade ?

DB_inquiète

Balade à Verdun-sur-Garonne
2 mars 2008 11:44, par Julien

J’aime beaucoup la première photo, tant pour les perspectives que pour le style. Les autres moins, mais comme on dit, les goûts et les couleurs...

Balade à Verdun-sur-Garonne
2 mars 2008 11:58, par DB du Jardin

Julien ---> Tu as bien cliqué sur tous les onglets ?

Je me demande si les gens voient bien qu’on peut se promener dans les sujets par le biais des onglets...

DB_saisie_d’un_méchant_doute

Balade à Verdun-sur-Garonne
3 mars 2008 08:31, par Julien

Rassures toi, j’ai cliqueté sur tous les onglets ! Mais ma préféré reste la première du premier onglet ! Bon c’est vrai la halle n’est pas vilaine non plus... ;-)

Balade à Verdun-sur-Garonne
14 mai 2008 09:17, par brendufat

Je tombe sur cet article un peu par hasard, pourquoi ne l’ai-je pas vu en son temps ? Il contient des choses étonnantes : les maisons sur la Garonne, la croisade des pastoureaux...

Je me demande si les onglets sont, ici, une bonne idée de présentation : comme ils sont longs et fournis, on passe son temps à monter et descendre dans l’article - si même on a l’idée de descendre. A l’opposé, je les ai trouvés très agréables dans un article plus ancien de photos du canal. Le côté « petit album de photos », qu’on feuillette et explore, marchait très bien

 

À vous d'écrire

 

Sur le même thème

Au hasard

Des articles...
Une photo...

Cliquez sur cette image pour accéder à l'article dans lequel elle est publiée.

Image extraite de l'article "N'achetez jamais une bibliothèque l'été"