Le jardin de DB

Vous êtes ici : Accueil du site > > Nature et animaux > Régime

Menu de navigation

Masquer la bannière
Afficher la bannière
 
 

Aux utilisateurs d'Internet Explorer 6,
Votre navigateur ne vous permet pas de bénéficier pleinement des fonctionnalités proposées par ce site. Si vous en avez la possibilité, je vous invite à télécharger gratuitement la dernière version d'Internet Explorer, ou mieux, Mozilla Firefox.

5 commentaires

Publié le lundi 27 octobre 2008 dans la rubrique :

Nature et animaux

Régime

Je m’étais imaginée les savourant en toute simplicité, assise sur le perron, au naturel, comme ça, juste leur saveur sans aucun artifice pour la corrompre. J’avais rêvé que je les préparais sur le feu vif, rapidement saisies puis saupoudrées d’amandes effilées.

Je les avais patiemment attendues, guettant l’heure où elles parviendraient à maturité.

Je les avais prévues flambées, prenant une somptueuse robe rousse sous la flamme bleue ; je les voyais déjà torrides sur un lit de glace fondante.

Je les admirais, là-haut, si haut, charnues et emplies de promesses succulentes.

Je voulais les napper de chocolat, les vêtir d’une étole de satin brun.

Une fois atteinte la plénitude, gorgées de soleil, longuement mûries sous mon regard amoureux, elles ont chu pour s’offrir à ma convoitise.

Les bananes d’Arthur.

Elles sont minuscules et irrémédiablement infectes.

Recommander : 
 

Vos réactions

 
Régime
28 octobre 2008 14:16, par Ardalia

Ouais eh ben, la prochaine fois, tu attendras qu’il soit pubère ! Pauvre pèpère...

Régime
28 octobre 2008 19:00, par Umanimo

Ou bien c’est une sorte de bananier qui fait des bananes non comestibles ou bien le climat n’est pas suffisamment chaud pour lui permettre de donner des fruits bons à manger.

Faut pas lui en vouloir, il fait ce qu’il peut Arthur.

Ou alors, c’est vraiment un bananier extraterrestre et un jour des petits hommes verts à pieds violets sortiront des bananes (tu as remarqué leur couleur déjà suspecte ?).

UMA

Arthur sait se défendre
28 octobre 2008 23:59, par brendufat

Arthur produit EXPRES des bananes immangeables.

Arthur est moins con qu’une vache, il n’a pas envie qu’on lui bouffe sa descendance.

Arthur est une intelligence supérieure.

Arthur est extra-terrestre, c’est sûr.

Au secours !

Régime
29 octobre 2008 00:26, par DB du Jardin

Allez-y, allez-y, moquez vous ! :-( Riez ! Gaussez-vous de mes rêves brisés !

Mais je te rappelle, Mâdâme Ardalia, qu’il n’y a pas si longtemps, tu me traitais de, je cite, de « mécréante », rien que ça, quand j’osais émettre l’hypothèse que les fruits d’Arthur ne seraient PEUT-ÊTRE pas commestibles ! Ah, mais maintenant, hein, tu fais moins la maline ! Ha ! Ha !

Et pis d’abord, Mâdâme Umânimô, les petits bonshommes verts chez moi, ils sont rouges. Ah mais bien sûr, n’est-ce pas, il faudrait lire attentivement ce que j’écris pour le savoir. Ça, hein, bon.

Et toi Môssieur Brendufat, va donc lire tes mails au lieu de raconter des bêtises. Parce qu’un individu sain d’esprit et équilibré et qui n’a pas peur ne pond pas pour le plaisir 350 pages sur des scripts censés afficher un article au hasard dans un BLOG. Hé, hé...

Parce qu’en fait, vous êtes tous morts de trouille. Que je vous offre innocemment de la confiture de bananes. Alors là je vous rassure tout de suite, ça risque pas d’arriver. La confiture de bananes d’Arthur, figurez-vous, ça se mérite. Et puis même que vous avez super peur d’Arthur et de ses pieds violets et de mes petits bonshommes rouges. Parce qu’il est vachement costaud, Arthur. En fait, c’est ça : vous avez peur de le vexer. En plus le premier qui dit un truc sur Arthur, plus jamais je lui cause.

Voilà. Na.

Régime
7 novembre 2008 23:38, par Hubert

ET voila les Wisigoths de Dieupentale qui comptaient bien sûr Arthur pour avoir une pitance afin de passer une partie de l’hiver,voila que ce lui ci, nous offre des (riquiqui)de bananes qui ne sont mêmes pas comestibles,mais comment allons nous survivre, par les temps qui courent. La récession,le livret A, a la baisse,les salaires en berne, le scandale financier,les usines qui ferme,oui s’est la catastrophe on ne va pas s’en sortir, la seule solution est de faire comme les tortues creuser un trou et hiberner pour six mois, et attendre le retour des cerises ?...

 

À vous d'écrire

 

Sur le même thème

Au hasard

Des articles...
Une photo...

Cliquez sur cette image pour accéder à l'article dans lequel elle est publiée.

Image extraite de l'article "L'école sur la Route des arts"