Le jardin de DB

Vous êtes ici : Accueil du site > > J’ai écrit pour eux > Culture Loire - Numéro 5

Menu de navigation

Masquer la bannière
Afficher la bannière
 
 

Aux utilisateurs d'Internet Explorer 6,
Votre navigateur ne vous permet pas de bénéficier pleinement des fonctionnalités proposées par ce site. Si vous en avez la possibilité, je vous invite à télécharger gratuitement la dernière version d'Internet Explorer, ou mieux, Mozilla Firefox.

Publié le mercredi 29 décembre 1999 dans la rubrique :

J’ai écrit pour eux

Culture Loire - Numéro 5

29 décembre 1999

Le dernier numéro du XXe siècle. On veut croire qu’on paraîtra encore mille ans. On a de la pub, des partenaires nous soutiennent en offrant des places de spectacles, on a reçu notre première lettre d’insultes. Culture Loire, désormais, fait vraiment partie du paysage culturel ligérien.

(36 pages)

AU SOMMAIRE

Le dossier
La bande de dessinateurs

Un vivier d’auteurs de bande dessinée cohabitent dans un même périmètre : la Loire. Qu’ils fassent essentiellement de la BD, tout en participant ponctuellement à des campagnes de communication, qu’ils travaillent exclusivement pour de la pub, nous avons rencontré quatre personnages très différents et complémentaires. Ils se rejoignent en effet sur un point : l’humilité, le recul et la disponibilité dans leur travail.

On y était...
Et on vous dit ce qu’on en pense

Musique : Crue d’automne, poésie ancestrale et musique d’avant-garde ; Vox pupuli, bienvenue en Irlande ! ; Expo : Ce qui se cache sous Mickey ; Festival SF de Roanne.

Patrimoine
Une forte femme

Dans les réserves des musées s’entassent les sculptures. Parfois sorties de leur retraite, devenues stars le temps d’une exposition, elles voient défiler la foule pressée des visiteurs. D’autres, telle celle de la place Chapelon à Saint-Etienne, ont un autre destin : s’immerger dans un lieu public.

Rendez-vous
L’agenda des spectacles

Théâtre : L’improvisateur, espèce itinérante ; Expo : Chantal Goirand, le bois et la pierre ; Créations éphémères ; Musique : L’opérette façon Novarina ; Vedritsa ou la générosité slave ; Urban Sax, saxophonistes extra(-terrestres) ; Danse : Danses à dormir debout ; Humour : Bedos, remueur de bonne conscience ; Cinéma : Evasion et Paradis à la cinémathèque.

Métier
La magie du cadre

Quand on souhaite faire encadrer une toile, ou tout autre chose, deux solutions : les grands magasins, qui produisent du cadre "en vrac", ou les professionnels. L’art de ces derniers est d’utiliser le cadre et le montage, comme une mise en valeur esthétique ou émotionnelle du sujet.

Coup de cœur
Nouveauté, Expression, Création

Et si c’était la promesse d’un nouveau TNP ? Le Nec (Nouvel espace culturel) de Saint-Priest-en-Jarez est le seul véritable lieu de création artistique de la Loire. Et sa réputation dépasse largement les frontières du département.

Ville en scène
Entre Coise et monts du Lyonnais

Notre département est riche de la diversité des communes qui le composent. Aux confins des monts du Lyonnais et de la plaine du Forez, coule une petite rivière, la Coise. Elle a créé un lien entre les villages qu’elle traverse et même au-delà. C’est au sommet du Pays de Coise que se trouvent les monts du Lyonnais. Mais au-delà d’une simple délimitation géographique, y vivre, c’est aussi appartenir à un projet commun.

Portrait
Jacquie Barral, paysages de cartes

A la base, des topographies des lieux d’extension des mines de Saint-Etienne, du début du siècle. Au final, une série d’œuvres exposée dans une galerie parisienne. Entre les deux, une artiste, Jacquie Barral, qui fait dialoguer ses dessins avec les anciennes cartes.

Interdit aux parents
Quiproquo fait du théâtre

Au village de Saint-Médard-en-Forez, les enfants font du théâtre. Ils sont une douzaine, filles et garçons, entre huit et onze ans. Leur troupe, c’est Quiproquo. Leur pièce, c’est "Petit Paul".

Recommander : 
 

À vous d'écrire

 

Au hasard

Des articles...
Une photo...

Cliquez sur cette image pour accéder à l'article dans lequel elle est publiée.

Image extraite de l'article "Bons baisers de Mauvezin"