Le jardin de DB

Vous êtes ici : Accueil du site > > Mon press-book > Je connais une ville...

Menu de navigation

Masquer la bannière
Afficher la bannière
 
 

Aux utilisateurs d'Internet Explorer 6,
Votre navigateur ne vous permet pas de bénéficier pleinement des fonctionnalités proposées par ce site. Si vous en avez la possibilité, je vous invite à télécharger gratuitement la dernière version d'Internet Explorer, ou mieux, Mozilla Firefox.

Publié le mercredi 3 novembre 1999 dans la rubrique :

Mon press-book

Culture Loire n° 1 - Édito

Je connais une ville...

Culture Loire n° 1 : sommaire

Je connais une ville où les jeunes groupes de rap répètent dans des salles insonorisées, que la communauté met à leur disposition. Dans cette ville, cohabitent un chorégraphe de renommée internationale, deux ou trois cinémas art et essai, un chef d’orchestre baroqueux qui s’éclate dans de folles opérettes, des étudiants journalistes et des journalistes insolents. Dans cette ville, je sortais le soir, bien après le couvre-feu, et marchais seule, sans crainte, dans des rues peuplées de jeunes flânant au sortir d’un concert de bistrot, et de moins jeunes revenant d’une expo nocturne. C’est une ville ordinaire, avec sa délinquance, son prix de l’eau, ses parcmètres. Ce n’est pas Saint-Étienne.

Ici, le soir, je m’enferme. Les rues sont désertes, les bars fermés pour le film en prime-time, les expos cachées derrière les rideaux de fer. Ici, personne ne sort, parce que les rues sont noires. Et les rares noctambules pressent le pas, l’œil alarmé et la nuque raidie. Chacun rêve de théâtres bruyants, de bars enfumés, de lumières qui scintillent, là ou les façades aveugles n’offrent au passant que les béances de leurs fenêtres crevées.

Il suffirait de si peu de choses pour que tous, enfin, aillent à la rencontre des multitudes d’artistes esseulés, qui persistent à travailler pour ceux qui n’ont pas peur du noir. Il suffirait de rendre au public les salles fermées, les caves oubliées, les rues abandonnées. Est-ce trop demander ?

Culture Loire n° 1 : sommaire

Recommander : 
 

À vous d'écrire

 

Dans la même rubrique

Au hasard

Des articles...
Une photo...

Cliquez sur cette image pour accéder à l'article dans lequel elle est publiée.

Image extraite de l'article "C'est grand, c'est plat, c'est bleu"