Le jardin de DB

Vous êtes ici : Accueil du site > > Musique > Gordon Prokofiev

Menu de navigation

Masquer la bannière
Afficher la bannière
 
 

Aux utilisateurs d'Internet Explorer 6,
Votre navigateur ne vous permet pas de bénéficier pleinement des fonctionnalités proposées par ce site. Si vous en avez la possibilité, je vous invite à télécharger gratuitement la dernière version d'Internet Explorer, ou mieux, Mozilla Firefox.

1 commentaire

Publié le samedi 23 janvier 2010 dans la rubrique :

Musique

Gordon Prokofiev

Un peu de musique, tiens. Spécialement pour tous ceux qui n’aiment pas la musique classique. Ils sont nombreux : le classique, c’est ennuyeux, c’est hermétique, c’est mou, ça déchire pas.

Je ne vais pas vous faire écouter une symphonie de Mahler, et pourtant ça déménage au moins autant qu’un gros concert de rock. Non, je vais vous faire écouter un morceau très lent, très calme... et pourtant, ça balance, je vous le promets. Il est bien possible que vous ne connaissiez pas ce morceau ; et pourtant, vous le connaissez. Par cœur. Vous allez voir, ou plutôt vous allez entendre. À défaut d’un lecteur Deezer impossible à afficher dans ce jardin, voici une vidéo qui ne bouge pas.

Ah oui, hein ? Non seulement c’est très beau, mais en plus ça vous dit quelque chose. Vous connaissez. C’est sûr. Pourtant, si on vous dit tout à trac « Romance du lieutenant Kijé, de Prokofiev », vous risquez de rester coi. La musique, vous pouvez même la chanter, vous avez entendu ça des millions de fois, mais Prokofiev, c’est tout juste si vous savez qui c’est.

Avec mon fils, on est restés longtemps, comme ça, tout à l’heure, à écouter en nous demandant où diantre on avait pu entendre ça. Nous, pourtant, on sait bien que Prokofiev n’est pas le nom d’un avion russe. Mais tiens, je suis en train de réaliser que, parmi les très nombreux disques empilés dans mon bureau, bon sang, au fait, pas de Prokofiev. Même pas Pierre et le loup ! Constat un peu coupable, mais là n’est pas le sujet...

Alors bien sûr, les fans de Sting sont déjà en train de se demander sur quelle planète je vis, pour ne pas avoir reconnu tout de suite cette si belle mélodie. Ah oui, mais Sting, j’ai pas non plus, dans ma discothèque. Autre constat coupable. J’ai Queen, j’ai Supertramp, j’ai Van Halen, j’ai pas Sting.

Voilà ! Mais bon sang, évidemment ! Russians, un truc à tomber par terre, faut pas être humain pour rester de marbre ! Sting (de son vrai nom Gordon Summer, d’où le titre fabuleux de ce billet) fait du classique, voilà l’info du jour. Ce n’est évidemment pas le seul. J’aurais pu faire la même démonstration avec Lemon incest de Gainsbourg et Chopin (étude n°3 op. 10, pour ceux qui voudraient savoir), avec Rain and Tears de Demis Roussos et le fameux Canon de Pachelbel, ou encore Sur un prélude de Bach de Maurane et... le prélude de Bach, justement (prélude n°1 BWV 846 dans Le Clavier bien tempéré). J’aurais pu, mais ce soir, c’était au tour de Prokofiev et de Sting.

Tout ça pour dire quoi ? Pour dire rien, sauf peut-être que quand c’est beau, c’est beau, point barre. Quand la musique est bonne, comme dirait l’autre, classique ou pas classique, qu’importe. Je voulais juste mettre un peu de bonheur dans vos oreilles, au hasard d’une musique entendue aujourd’hui.

Post-scriptum

Il faut absolument que je mette mon nez dans le CSS des vidéos... Je ferai ça un de ces jours.

Recommander : 
 

Vos réactions

 
Gordon Prokofiev
25 janvier 2010 10:52, par Ardalia

IUWOPAAA ANNAMEEEERIA nananinini... Alors c’est Prokofiev, ok. Au détour d’un générique, sur Arte, il y a bien des années, j’ai fait un bon en l’air en me disant que Sting « pas chié le mec » s’était vraiment servi sans complexes... Mais cette solennité sentimentale, comment résister ?

Bon Maurane, c’est quand même différent, le prélude est rendu à César, et la chanson est un hommage -et quel !-. « Lorsque j’entends ce prélude de Bach/ Par Glenn Gould, ma raison s’envole/ Vers le port du Havre et les baraques/ Les cargos lourds que l’on rafistole/ Et les torchères les rues patraques... » Hein ? Ah oui, j’aime. Beaucoup.

 

À vous d'écrire

 

Sur le même thème

Dans la même rubrique

Au hasard

Des articles...
Une photo...

Cliquez sur cette image pour accéder à l'article dans lequel elle est publiée.

Image extraite de l'article "Des vacances de rêve (1/5)"